INACICAM

INACICAM, (INclusion ACtive des Immigrants à la Communauté de Madrid), est un projet contribuant à l’inclusion socio-professionnel des immigrants et des autres groupes en situation de vulnérabilité, qui ont été particulièrement touchés par la COVID-19.

Ce projet, subventionné par la Communauté de Madrid, a été développé par la Fondation Abrazando Ilusiones pour former les immigrés et les groupes vulnérables qui cherchent un emploi ou qui ne disposent pas des ressources nécessaires pour profiter d’une bonne employabilité. À cette fin, INACICAM s’engage à accompagner, conseiller et guider les bénéficiaires, en couvrant leurs besoins fondamentaux. En outre, INACICAM offre une éducation aux compétences sociales à travers des itinéraires de formation individualisés et à la manipulation des TIC, afin d’améliorer leur employabilité et de réduire le fossé numérique et technologique existant. Cette formation est accompagnée d’une éducation pour l’emploi avec des ateliers RAE, c’est-à-dire recherche active d’emploi, et d’intermédiation professionnelle, des services d’orientation professionnelle, des techniques de télétravail et un accompagnement orienté vers le travail indépendant.

La maladie COVID 19 a entraînée une crise sociosanitaire à échelle planétaire sans précédents, qui génère graves conséquences socioéconomiques pour tous et notamment pour les personnes les plus vulnérables ou celles qui sont en risque d’exclusion sociale.
La situation dans la Communauté de Madrid est similaire à celle d’autres communautés : le pouvoir d’achat de nombreuses personnes a été réduit, d’autres attendent longues files pour obtenir des aliments et il se révèle chaque jour plus compliqué de trouver un emploi.

Les groupes vulnérables sont éloignés des possibilités d’emploi par la pandémie, car ils n’ont pas les ressources financières nécessaires pour acquérir des appareils électroniques, des ordinateurs, des téléphones portables, pour installer l’internet ou pour rechercher des réseaux de soutien en ligne. De plus, l’évolution des demandes du marché, comme le télétravail ou le travail à distance, intensifie cette fracture numérique.

Le projet INACICAM comprend une intervention pendant 12 mois, en assistant directement et personnellement 30 personnes. Nous aidons les personnes immigrées qui risquent l’exclusion sociale, pour des raisons physiques, culturelles ou sociales. Nous promouvons l’éducation pour l’emploi et l’intégration des personnes immigrées. Ainsi que l’assistance sanitaire et sociale aux personnes les plus défavorisées et vulnérables, notamment les malades sans moyens économiques. Pour effectuer cette inclusion, les objectifs suivants sont fixés :

  • Améliorer la communication, ses habilités sociales, capacités et compétences.
  • Former à l’utilisation des outils technologiques et aux techniques de télétravail.
  • Fournir des services d’orientation pré-emploi et professionnelle une formation aux compétences et stratégies basiques pour obtenir une majeure degré de connaissance des compétences personnelles et professionnelles.
  • Fournir des avis pour la mise en œuvre d’actions de travail indépendant.
  • Encourager l’égalité des opportunités à travers des campagnes de sensibilisation et la promotion d’activités dans la communauté.
  • Appliquer des mécanismes d’approche de l’offre et de la demande de travail (intermédiation du travail).
  • Sensibiliser la population sur l’impact de la COVID (en appelant notamment à la responsabilité sociale de l’entrepreneuriat pour ne pas discriminer les personnes touchées par les licenciements).
  • Informer, orienter et accompagner dans les démarches du travail indépendant (la gestion d’entreprise, le service client, le marketing et la vente de produits).

Le développement de ce projet est possible grâce au travail de professionnels avec une expérience acquise dans le domaine de l’inclusion socioprofessionnelle, des travailleurs sociaux et des éducateurs pour l’emploi, des professeurs, des bénévoles et d’autres professionnels de divers domaines.