CON Ñ DE SUEÑO

Apprendre d’une nouvelle langue signifie également d’entrer en contact avec une culture différente ; implique la possibilité d’approcher, de connaitre et de contraster des clés et des valeurs culturelles autres que les siennes. La langue non seulement reflète, mais, par son emploi est capable de transmettre ces éléments culturels. Pour la population migrante, l’apprentissage de la langue native du pays d’accueil est d’une importance vitale. Afin d’atteindre une plus grande autonomie dans leurs interactions sociales et plus librement décider le degré et la profondeur de leur inclusion dans la société d’accueil. Cependant, en raison des multiples facteurs auxquels ce groupe est confronté, le processus d’apprentissage et d’acquisition d’une compétence communicative particulière peut constituer une expérience frustrante. Lorsque la non-connaissance de la langue et l’analphabétisme se sont combinés, une succession de difficultés apparaissent tant pour le corps des enseignants que pour les élèves, qui doivent faire un effort supplémentaire pour activer diverses ressources, notamment la mémoire.

 

À la Fondation Abrazando Ilusiones, nous pensons que l’enseignement de l’espagnol à ce groupe exige d’une claire volonté d’engagement, puisque l’objectif final n’est pas de compenser les déficiences, mais de contribuer à la transformation sociale, basée sur la solidarité et l’égalité des chances. Par conséquent, en comprenant la langue comme instrument de dialogue, de compréhension et de coopération entre les individus, nous recherchons de façon active des nouvelles stratégies, méthodologies et ressources à appliquer à la particularité de nos étudiants espagnols (tous eux reçoivent des bourses de la Fondation qui couvrent 100% du coût du cours).

Depuis ses débuts dans ce domaine, la Fondation a proposé de multiples formations, et se trouve actuellement dans la phase de réalisation du projet « Con Ñ de Sueño« , « E pour rêve » pour sa traduction au français, qui englobe deux cours d’espagnol pour les migrants (divisés en fonction de leur niveau de maitrise de la langue), afin de concéder aux étudiants des outils de communication fondamentaux et de renforcer leurs habiletés sociolinguistiques et interculturelles. De cette manière, il contribue ainsi à leur tracer la route vers un avenir plein de rêves.

 

 

« Ce qui fait que je suis moi-même et pas un autre,

c’est que je suis ainsi à la lisière de deux pays,

de deux ou trois langues,

de plusieurs traditions culturelles.

C’est précisément cela qui définit mon identité… »

Amin Maalouf